mardi 4 avril 2017

Une étude sur Martin Heidegger

Heidegger : Le philosophe et le nazisme
In Le Magazine Littéraire
Numéro 576, février 2017.


Que faire de Heidegger ? A-t-il été nazi de bout en bout ? Si c’est le cas, jusqu’à quel point cette adhésion a-t-elle été le mobile de sa pensée ? 


Ce numéro du Magazine Littéraire s’attache tout particulièrement à un grand philosophe allemand du XXè siècle que fut Martin Heidegger (1889-1976) et de ses liens avec le régime nazi de Hitler. Avec la publication récente des Carnets noirs la polémique a été de nouveau ouverte.

"Il était public et notoire que le philosophe adhéra au Parti national-socialiste dès 1933 et qu’il fut élu recteur de l’université de Fribourg sous le IIIe Reich, avant de démissionner un an plus tard. Mais ses textes ne promouvaient nullement le nazisme. Et puis, comment tant de grands esprits auraient pu être charmés par une pensée potentiellement viciée ou dangereuse ? Comment en effet éluder l’empreinte majeure de Heidegger sur toute la pensée occidentale qui a suivi ? Le Magazine littéraire a posé cette question à des contributeurs de tous horizons, qui défendent à ce propos des positions diverses, contrastées, et parfois frontalement antagonistes. Il ne s’agit pas ici d’opposer les « pour » et les « contre », de seulement faire clignoter le déni dévot et le procès bien-pensant – plutôt de déployer le plus large champ de possibilités entre ces deux extrémités tant, si aveuglement il y a eu, il n’a pas de minces conséquences et doit être pensé."

Source : éditorial du Magazine Littéraire

Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque du diocèse d'Aix et Arles.



Enregistrer un commentaire