mardi 5 mai 2015

Dans les jardins de la Bible


DANS LES JARDINS DE LA BIBLE
Florence et Marie José THINARD, éd. Plume de Carotte, 2014, 288 p., 49 €.

Ce livre somptueux commence par la théologie du Dieu Créateur : "Dieu dit: que la terre se couvre de verdure.." (Genèse 1,11). Il est dû à deux auteures, mère et fille: Marie José Thinard, professeur de sciences et lectrice de la Bible en hébreu et en grec, et à Florence Thinard, auteure jeunesse, passionnée de voyages, notamment en Terre Sainte. Elles commencent par une utile présentation générale de la Bible: les Hébreux et la nature, les jardins de la Bible (de la Genèse au Cantique des cantiques, des paraboles de Jésus à l'Apocalypse), l'écriture progressive de la Bible, l'intérêt de la botanique biblique. 
Bien sûr, il est question des plantes, comme l'ivraie (la "zizania", "fauteuse de troubles"), le blé "grain de vie",... Mais les arbres, du fait de leur forte symbolique et de leurs vivantes allégories, sont aussi très présents : l'amandier "qui s'éveille", le sycomore et ses "cicatrices", le cèdre en sa "majesté",  le chêne "arbre de marque", le cyprès "à la vie à la mort", le saule "arbre des eaux", l'olivier "arbre de lumière", le palmier "droit comme la justice", le figuier "arbre premier",... sans oublier le buisson ardent (p.32) et la vigne "chère à l'Eternel" (Isaïe, Jn 15,1-8;..).  A l'aide de l'étymologie des noms et du caractère de chaque plante ou arbre, un aspect du "visage" de Dieu transparaît, et de l'homme. Il se dégage ainsi une véritable théologie de l'arbre et des plantes. Une véritable christologie de l'arbre aussi, comme avec les oliviers du jardin où Jésus est confronté à son agonie (p. 106-107).

Le livre présente aussi un bel herbier réalisé en partenariat avec l'Université de Montpellier 2. Il se termine par de précieux Index : un lexique et des références bibliques aussi diversifiées que précises. Une riche iconographie de dessins, d'illustrations anciennes et de  tableaux accompagne le lecteur. Un tel travail nous aide aussi à contempler le patrimoine artistique des tableaux ou vitraux à motifs floraux ou arboricoles. La Bible s'offre ainsi comme un grand jardin plein de sève et de vitalité multiforme. Il se dégage de l'ensemble de l'ouvrage une authentique ambiance de découverte de la Parole de Dieu dans une judicieuse transversalité des épisodes bibliques et des hautes figures de personnages, une spiritualité de la contemplation de Dieu en ses oeuvres et de la Création.
                                                            
Père Pierre Fournier
responsable de la Formation permanente du diocèse de Gap et d'Embrun
Enregistrer un commentaire