mardi 7 novembre 2017


LES DIX MILLENAIRES OUBLIES QUI ONT FAIT L'HISTOIRE

 
 
 

Pour la grande majorité d'entre nous, la connaissance des temps préhistoriques est secondaire et se résume à quelques images qui sont presques des lieux communs : les grottes peintes, les hommes vêtus de peaux de bêtes et l'invention du feu.
      Pourtant, les dix derniers millénaires avant notre ère : "les millénaires zappés" (1) ont vu la naissance de la plupart des grands phénomènes qui structurent encore nos sociétés modernes : A ce titre, ils mériteraient d'étre plus présent dans notre culture et d'avoir une place plus grande dans l'enseignement.
      C'est en effet à cette période néolithique et protohistorique que naissent : la religion, l'agriculture, les hiérarchies et les inégalités sociales, l'Etat et les rapports homme/femme notamment. C'est aussi pendant cette époque que l'histoire prend le cours qui est le sien ce qui n'était pas forcement évident.
       L'auteur a le souci de mettre à la portée du plus grand nombre les dernières découvertes qui ont renouvellé notre connaissance de cette période et de montrer que loin d'être un lointain passé que l'on peut résumer en quelques images : "les interrogations sur ces grands moments historiques [...] touchent aussi à la philosophie, à la biologie, à la sociologie, à la psychologie à l'économie" (2)


Jean-Paul Demoule : Les dix millénaires oubliés qui ont fait l'hisoire : Paris, Editions Fayard, 2017 ; 252 p.

1) Expression employé par l'auteur, p. 9

2) Les dix millénaires oubliés qui ont fait l'histoire, p.233
      



Enregistrer un commentaire