mercredi 20 mars 2013


Présence de l’espoir

Catherine Chalier

Paris, le Seuil, 2013. 195 pages


L’espoir des hommes est tendu vers l’avenir, mais tout espoir digne de nom ne peut commencer qu’en étant conscient que cet avenir repose sur l’héritage d’une tradition.

Catherine Chalier en témoigne dans cet ouvrage. Avec une érudition servie par une écriture d’une grande sensibilité elle parcourt la philosophie et la littérature occidentales pour remonter aux sources bibliques de l’espérance. Elle affirme que tout espoir est « doublé » de mémoire : ainsi l’espoir sauve le passé. Ceci résonne comme un avertissement dans un monde pressé, amateur de modernité et tenté de faire table rase du passé : il faut, certes, faut parier sur les nouvelles générations mais ne pas oublier d’honorer les promesses de nos aînés.
Enregistrer un commentaire