vendredi 23 mai 2014

Guerre et guérilla en 1870-1871

Armel Dirou, La Guérilla en 1870, résistance et terreur, Bernard Giovanangeli Editeur, 2014, 295 p.

De sa thèse d’histoire soutenue à Paris IV Sorbonne en 2013, le colonel Armel Dirou, chef de corps du 4e régiment de Chasseurs, publie La Guérilla en 1870, résistance et terreur, chez Bernard Giovanangeli Editeur (2014).
A travers la guerre irrégulière pour défendre la France de l’invasion alors que la Prusse et ses alliés l’emportent, se dresse un tableau des Français de l’époque. C’est l’un des aspects du travail d’Armel Dirou qui en compte beaucoup d’autres. Parmi les soutiens des combattants, « de nombreux prêtres et curés de campagne ». Ils participent à la diffusion de l’information, à la cache des armes et au réconfort physique et moral de ces soldats de fortune.
Des corps francs sont créés par des descendants de chefs vendéens de 1793. Catholicisme et royalisme légitimiste se rejoignent alors ! Pourtant, l’auteur exclu de son étude les Zouaves pontificaux revenant de la défense des Etats du Pape : en effet, les hommes de Charette étaient des soldats professionnels.
Adolphe Crémieux, député de la Drôme en 1869-1870 et ministre de la Justice dans le gouvernement de la Défense nationale, écrit le 28 septembre 1870 : « que nos concitoyens s’unissent et marchent ensemble sous nos couleurs nationales : ne nous fâchons de ce que des Français catholiques invoquent la sainte Vierge pendant que des Français libéraux invoquent la sainte Liberté ». Il montre une population divisée religieusement et unie dans l’épreuve, ce qui est, évidemment, à nuancer selon les régions.
Armel Dirou a travaillé avec feu Hervé Coutau-Bégarie pour cette thèse. Celui-ci a dirigé Les Médias et la guerre en 2005 et, avec Charles Doré Graslin, Histoire militaire des Guerres de Vendée en 2010. A la bibliothèque Mgr Depéry vous trouverez, c’est un autre pan du travail d’Hervé Coutau Bégarie, Ratzingeriana, bibliographie commentée de Joseph Ratzinger en langue française en 2012.

Enregistrer un commentaire