dimanche 6 juillet 2014

L'oeuvre d'Antoine de Saint-Exupéry

En mourant le 31 juillet 1944 au cours d’une mission, l’aviateur Antoine de Saint-Exupéry ajoute l’héroïsme à son talent d’écrivain. Durant l’après-guerre, les cercles de jeunesse et les aumôneries mettent en avant son œuvre et son action. Nous l’avons déjà écrit ici.

Parmi l’œuvre de Saint-Exupéry, les bibliothèques diocésaines d’Aix-en-Provence, de Gap et de Marseille vous proposent :
* Terre des hommes (édition de 1948 à Aix-en-Provence, 1939 à Gap, 1941 à Marseille)
* Courrier sud (1941 et 1967 à Aix, 1930 à Marseille)
* Vol de nuit (2002 à Gap, 1940 à Marseille)
* Citadelle (1948 à Aix, 1985-86 à Marseille)
* Lettre à un otage (1948 à Aix, 1943 à Gap, 1985-1986 à Marseille)
* Pilote de guerre (1948 à Aix, 1985-1986 à Marseille)
* Le Petit prince (1972 à Aix, à Gap, 1985-1986 à Marseille)

Les études sur Saint-Exupéry sont nombreuses. Vous trouverez :
* Antoine de Saint-Exupéry, Daniel Anet, 1946 (Gap)
* Saint-Exupéry, Clément Borgal, 1964 (Gap)
* Saint-Exupéry, André A. Devaux, 1965 (Gap)
* Antoine de Saint-Exupéry : laboureur du ciel, Curtis Cate, 1973 (Marseille)
* L’essentiel est invisible, Eugen Drewermann, 1992 (Aix, Gap)
                                                            
                                                                      


La personnalité d’Antoine de Saint-Exupéry mêle l’auteur et l’homme d’action. Il s’est enrichi de ceux qu’il lisait, côtoyait ou qui marquaient le siècle. Ces influences sont soulignées dans :
* Gide et Saint-Exupéry, Louis Barjon, 1952 (Gap)
* Hommes et idées d’aujourd’hui, 1953 (Aix)
* Teilhard et Saint-Exupéry, André A. Devaux, 1963 (Aix)
* Littérature du 20e siècle et christianisme, t. 5, Charles Moeller, 1975 (Gap, Marseille)
* L’Appel du désert, Charles de Foucauld, Antoine de Saint-Exupéry, Jean-Luc Maxence, 2002, (Aix).
Enregistrer un commentaire