jeudi 2 avril 2015

Une histoire du pontificat de Benoît XVI

Philippe Levillain, La Papauté foudroyée : la face cachée d’une renonciation, Paris, Tallandier, 2015, 254 p.



Le titre de l’ouvrage écrit par Philippe Levillain laisse imaginer des révélations fracassantes sur les raisons de la renonciation au trône de saint Pierre par le pape Benoît XVI. Il s’agit plutôt d’une histoire du pontificat. Philippe Levillain est l’auteur du Dictionnaire historique de la papauté (publié en 2006 chez Fayard et que vous trouverez dans les bibliothèques diocésaines de Gap et d’Aix-en-Provence) et de Rome n’est plus dans Rome, Mgr Lefebvre et son Eglise (Perrin, 2010, présent dans le catalogue de la bibliothèque diocésaine de Toulon).
Pour donner la profondeur historique nécessaire à son travail, Philippe Levillain interroge l’histoire du pontificat de Jean-Paul II, sur les relations avec la fraternité Saint-Pie X, sur la question bancaire ou sur les difficultés de gouvernance des légionnaires du Christ, par exemple. Il évoque la béatification et le projet de béatification de Jean-Paul II, demandés par « le santo subito crié par les Focolari sur la place Saint-Pierre le 8 avril 2005 ». L’affaire Vatileaks est, elle aussi, longuement analysée (p 93-123).
La renonciation de Benoît XVI au pontificat est mise en perspective (p 125-144) avec le rappel du précédent, en 1294, de Célestin V, qui était bénédictin. Les derniers jours peu ordinaires de ce pontificat sont décrits sous forme de verbatim (p 144-170).
Le conclave qui porte le pape François à la tête de l’Eglise est étudié avec les précisions que permettent les spéculations de l’histoire immédiate et la perception des événements. Les premiers pas de l’actuel souverain pontife et ses rapports avec son prédécesseur sont également analysés.
L’ouvrage se termine sur quatre documents de Benoît XVI, dont la lettre adressée aux évêques le 10 mars 2009 sur la levée de l’excommunication des évêques consacrés par Mgr Lefebvre et les déclarations de la fin du pontificat (consistoire du 11 février et le congé du 28 février 2013). Ce livre, a l’égal des Ratzingeriana (par Hervé Coutau-Bégarie, éditions de L’Homme nouveau, 2012, 173 p, livre présent dans les bibliothèques diocésaines de Gap et de Toulon) ouvre sur l’histoire, qui reste à vivre puis à écrire des pontificats qui suivent celui de saint Jean-Paul II.
Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d’Embrun
Enregistrer un commentaire