mardi 23 décembre 2014

Mgr Georges Lagrange, évêque de Gap de 1988 à 2003 et Notre-Dame du Laus

Les obsèques de Mgr Georges Lagrange ont été présidées par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri le 15 décembre à Châtillon sur Chalaronne. Mgr Lagrange a été évêque de Gap pendant 15 ans, de 1988 à 2003. Ordonné évêque à Notre-Dame du Laus, il a toujours manifesté son attrait pour ce sanctuaire marial et y a fait réaliser la Bibliothèque diocésaine selon les équipements les plus récents et performants. Il a fait don à la Bibliothèque de ses livres personnels, nombreux et touchants les domaines fondamentaux de la Parole de Dieu, de la théologie, de la philosophie, l'Histoire des idées et des cultures,..
Avec Mgr Lagrange, ce fut le plus long épiscopat dans les Hautes-Alpes au XXe siècle, hormis les deux épiscopats de Mgr Berthet et de Mgr Bonnabel. Parmi les souvenirs de l'épiscopat de Mgr Lagrange, nous pouvons retenir, entre autres, les mutations de l'immobilier au sanctuaire marial de Notre-Dame du Laus pour l'accueil des pèlerins, le profond renouvellement de l'Hôtellerie qui, près de la basilique, a pris ses importantes dimensions actuelles, et le réaménagement de la Maison des chapelains. En même temps, Mgr Lagrange a fait procéder, à Gap, à l'aménagement du Couvent du Saint-Coeur transformé en "Maison St-Marcellin" pour les prêtres aînés et en Maison diocésaine fonctionnelle pour les Services diocésains et les Mouvements. Par ailleurs, Mgr Lagrange a soutenu la création de la Radio diocésaine RCF, en 1997: il a accepté l'engagement financier important du diocèse pour que cette "radio chrétienne" entre dans le paysage médiatique du département, au service de tous. Depuis, "RCF Alpes Provence" continue sa mission.
Ayant été au Sénégal pendant plusieurs années au service diocésain de la catéchèse à Dakar, son attachement à l'Eglise du Sénégal s'est pousuivi. En prolongement, Mgr Lagrange entretenait des liens avec ce pays africain d'islam majoritaire. Il a conduit une délégation diocésaine jusqu'aux hauts-lieux chrétiens du Sénégal, notamment à l'Abbaye bénédictine de Keur Moussa et au sanctuaire national marial à Popenguine.
Sa pensée est développée dans son livre: "Gloire au Père par le Fils dans l'Esprit" publié en 2001 aux éditions de Paris. Mgr Lagrange était heureux d'avoir ainsi réalisé la synthèse de sa réflexion, sous-titrée "La vie chrétienne trinitaire et eucharistique". Il insistait sur l'Eucharistie, depuis l'"Eucharistie incréée" , celle, céleste, de louange trinitaire permanente, jusqu'à l'Eucharistie au coeur de l'Histoire, celle du Jeudi Saint, jusqu'à l'"Eucharistie future", celle du monde à venir auquel Dieu appelle. Cet horizon théologique et liturgique était le panorama doctrinal prioritaire de l'enseignement que Mgr Lagrange voulait communiquer. En invitant des spécialistes, Mgr Lagrange a également tenu à initier deux colloques à Notre-Dame du Laus : le colloque "Religion, Culture et Foi", dont les Actes ont été publiés sous ce titre aux éditions Siloë, puis le colloque sur "le sacrement de la pénitence et de la réconciliation", dont les Actes ont également été publiés.
P. Pierre Fournier.
Enregistrer un commentaire