vendredi 1 septembre 2017

Dans un trou d'aiguille




A travers un trou d’aiguille : la richesse, la chute de Rome et la formation du christianisme en Occident, 350-550.
Peter Brown
Paris, Les Belles Lettres, 2016. 783 pages.


Présentation de l'éditeur

Jésus enseigna à ses disciples qu'il était plus facile à un chameau de passer par le trou d'une aiguille qu'à un riche d entrer dans le royaume des cieux. Or, à l époque de la chute de Rome, l'Église était devenue démesurément riche. À travers un trou d aiguille est l'histoire intellectuelle et sociale du problème épineux que cette richesse posa au christianisme dans un empire en train d'imploser sous l effet d une crise majeure.

Peter Brown, spécialiste mondial de l'Antiquité tardive, analyse, avec une humanité pleine de sagesse, les défis posés par l'argent à une institution qui épousait la vertu de pauvreté. Puisant dans les écrits d immenses penseurs chrétiens comme Augustin, Ambroise et Jérôme, Brown examine les controverses et les changements d'attitude que provoqua l'afflux de la nouvelle richesse dans les coffres des églises. Il décrit les actes spectaculaires par lesquels de riches donateurs se dépouillèrent de leur fortune, et comment les gens ordinaires renoncèrent à leurs biens dans l'espoir de disposer d un trésor dans le ciel. Le soin des pauvres rivalisa avec des formes de philanthropie civique plus anciennes, profondément enracinées dans le monde romain. Cet usage de la richesse à des fins religieuses altéra peu à peu la texture même du christianisme.

En établissant que l Église de l Antiquité tardive réussit à s'imposer grâce aux ressources dont elle bénéficia, Brown en renouvelle radicalement l histoire. Exploitant l'archéologie, la circulation des monnaies, les inscriptions funéraires ou le décor des villas autant que les textes, À travers un trou d’aiguille apporte un éclairage fondamental sur la question toujours brûlante des rapports entre richesse et pauvreté, pouvoir et argent.


Revue de presse qui donne une idée de l’importance de cet ouvrage pour l’histoire du christianisme primitif.

« Le tableau le plus saisissant et le plus empathique de l Antiquité tardive occidentale. » --History today

« Une étude de référence d une immense érudition, qui n a rien de l aride publication académique. La prose éclatante de l auteur, émaillée d humour et d’humanité, redonne vie aux personnages qu il étudie, suscitant chez le lecteur une grande bienveillance et une rare empathie pour leur situation. » --The Guardian

« Il est remarquable de voir qu’un historien, ayant déjà tant écrit sur l Antiquité tardive, révise ses anciennes hypothèses pour ré-enchanter un monde dont on pensait tout connaître. Il est indéniable que nous sommes en présence d un très grand historien et vulgarisateur de génie » --G. Bowersock, New Republic



Biographie de l'auteur

Peter Brown, né à Dublin en 1935, fait ses études à Oxford avant d'y devenir professeur d'histoire de l'Antiquité tardive. Sa carrière universitaire le conduit ensuite à Londres puis, aux États-Unis, à Berkeley et enfin Princeton. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont : La vie de saint Augustin (1967, 2000), Le Seuil, 2001 (traduction de Jeanne Marrou); Genèse de l'Antiquité tardive, Gallimard, 1983; La société et le sacré dans l'Antiquité, Le Seuil, 1985; Le renoncement de la chair. Virginité, célibat et continence dans le christianisme primitif, Gallimard, 1995; L'essor du christianisme occidental (200-1000), Le Seuil, 1997; Pouvoir et persuasion dans l'Antiquité tardive. Vers un empire chrétien, Le Seuil, 1998.


publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles
Enregistrer un commentaire