jeudi 28 septembre 2017

L'antijudaïsme des Pères de l'Eglise

L’antijudaïsme des Pères : mythes et/ou réalité ?
Textes réunis par Jean-Marie Auwers, Régis Burnet et Didier Luciani
Paris, Beauchesne, 2017. 207 pages.


Présentation de l’ouvrage

L’antijudaïsme est aussi ancien que le christianisme même si on peut déjà le reconnaître dans ses conséquences dans le monde gréco-romain de l’Antiquité. Ce terme ne doit pas être confondu avec l’antisémitisme des XIXè et XXè siècles car cette notion est assez tardive.

Des relations entre les juifs et chrétiens à l’époque patristique, on retient surtout les invectives des Pères (un saint Jean Chrysostome ou même un saint Augustin par exemple) contre l’endurcissement irréductible des enfants d’Israël – thème qui est développé, parfois de manière virulente, dans les très nombreux traités et homélies Contre les juifs. On a ainsi pu parler d’un antijudaïsme des Pères que certains n’ont pas hésité à considérer comme le berceau des antisémitismes modernes. Cinquante ans après la promulgation de Nostra Ætate, quel regard porter sur cet antijudaïsme ?

Les recherches nouvelles sur la séparation du judaïsme et du christianisme n’imposent-elles pas de nuancer des classifications trop simplistes et de réinterpréter des affirmations souvent décontextualisées ? Pour autant, ces recherches doivent-elles nous conduire à disculper les premières générations chrétiennes et à affirmer qu’aucune hostilité n’exista jamais entre juifs et chrétiens ? Enfin, en quoi ces cinquante années de recherches sur les relations judéo-chrétiennes dans l’Antiquité peuvent-elles modifier notre vision et nous aider à vivre, dans une plus grande vérité, les relations judéo-chrétiennes aujourd’hui ?

Les articles qui suivent reprennent les interventions d’un colloque tenu à l’Université catholique de Louvain du 20 au 22 mai 2015 autour de ces interrogations. Ce colloque, tenu pour célébrer le cinquantenaire de Nostra Ætate, a été organisé en collaboration avec le Commission nationale belge pour les relations avec le judaïsme (CNCJ)

En 205, pour le cinquantième anniversaire de Nostra Aetate, la déclaration conciliaire sur les relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes, l’Université de louvain a organisé en collaboration avec la Commission nationale belge pour les relations avec le judaïsme, un colloque sur les rapports entre juifs et chrétiens à l’époque patristique. Sans disculper les Pères de l’Eglise, car certaines de leurs invectives demeurent inaudibles, les contributions rassemblées ici invitent à replacer la polémique antijuive dans son contexte historique. Ce volume fait prendre conscience de la complexité de la question, dans la mesure où les premières générations chrétiennes ont aussi hérité du judaïsme pour élaborer leur théologie.


Pour aller plus loin

Dominique CERBELAUD : Ecouter Israël, Paris, Cerf, 1995.
Jules ISAAC : Genèse de l'antisémitisme, Paris, Calmann-Lévy, 1956.
Hedwig WAHLE : Juifs et Chrétiens en dialogue, Bruxelles, Lumen Vitae, 1997.


Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

Enregistrer un commentaire