lundi 9 juillet 2018

1918 : Comment la Guerre a changé le monde

1918 : Comment la guerre nous a changés
Numéro 449-450 de juillet-août 2018.
 
 
Dans quelques le monde entier se souviendra du 11 novembre 1918, jour qui a marqué la fin des combats de la Première Guerre mondiale du XXè siècle.
 
La couverture de ce numéro de L’Histoire illustre à elle seule combien la Première Guerre de 1914-1918 a changé le monde. En 1918 les combats cessent sur le front occidental mais les sociétés n’en ont pas fini avec la guerre, rien ne sera plus comme avant.
Novembre 1918, les combats cessent sur le front occidental, mais ils continuent sur le front oriental. La signature du Traité de Versailles va inaugurer une nouvelle Europe : à la chute des Empires Centraux (Allemagne et Autriche) s’ajoutent des changements de régimes : le régime bolchévique a remplacé la Russie tsariste, des régimes républicains s’installent en Allemagne et en Autriche.  
Surtout, de l’Allemagne à la Russie en passant par la Grèce et la Turquie, révolutions et guerre civiles éclatent dans une Europe aux frontières redessinées et qui doit faire face à une crise humanitaire inédite à cette échelle, celle des réfugiés.
Les sociétés n’en ont pas fini avec la guerre. Corps abîmés, psyché blessée, familles bouleversées : elle a transformé les hommes et les femmes. Ecrivains et artistes vont exprimés dans leurs œuvres ce qu’ils ont vécu pendant cette période tandis que la population tente  tant bien que mal de reconstruire de région entièrement ravagées par quatre années de guerre.
 
Rien ne sera plus comme avant. Lentement, un monde nouveau émerge. Et tous espèrent que cette guerre où l’Europe s’est suicidée dans cette sanglante boucherie sera la dernière…. Mais vingt après … !
 
 
Avec Sylvie Brodziak, Bruno Cabanes, Vincent Laniol, Dominique Fouchard, Robert Gerwarth, Jean-Michel Guieu, Hervé Guillemain, John Horne, Tait Keller, Pierre Lemaitre, Béatrix Pau, Antoine Prost, Pierre-François Souyri, Stéphane Tison

Publication : Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles

Enregistrer un commentaire