dimanche 16 août 2015

Bientôt à l’honneur durant les Journées européennes du patrimoine (19-20 septembre 2015), saint Roch est fêté ce 16 août


Saint Roch, patron notamment des pèlerins et invoqué contre la peste, est fêté le 16 août en de nombreux endroits du diocèse de Gap et d’Embrun et dans les Alpes du Sud.
Dans les diocèses de Gap et d’Embrun, marqués par la crainte de l’épidémie de peste en 1720, saint Roch est très populaire. Réputé originaire de Montpellier au début du XIVe siècle, il aurait suivi des études médicales et soigné des pestiférés, peut-être victimes de l’épidémie de 1348. Ayant contracté la maladie, il en guérit, isolé en forêt, tandis que son chien lui apportait de la nourriture. Il meurt avant 1391.

Dans un article de 2005, l’abbé Pierre Fournier évoque les lieux dédiés à saint Roch sur les chemins de Compostelle : l’abbaye de Ganagobie sur les chemins de Compostelle, in Bulletin du monastère de Ganagobie, n° 42, janvier-juin 2005, p 3-10.



A la bibliothèque Mgr Depéry du diocèse de Gap, deux ouvrages évoque également l’implantation du culte à saint Roch soit localement soit plus généralement :
Abbé Edouard Roux, Le Culte de saint Roch dans le diocèse de Gap, Gap, Louis Jean et Peyrot, 1920, 23 p.
René Berthier, Saint Roch pèlerin de Dieu, secours des malades, Paris, Univers Media, 1983, 47 p.

Enfin, dans Paul Billon-Grand (dir), L’Eglise Saint-Etienne de Vallouise à travers les âges (L’Argentière-La Bessée, éditions du Fournel, 2015, 305 p), un point est fait sur la question de saint Roch. Ses origines languedociennes sont remises en cause au regard des recherches récentes. Celles-ci montrent que les imprécisions dans la biographie sont dues au mélange de vies de plusieurs personnages.

Saint Roch et saint Sébastien seront à l’honneur dans les Hautes-Alpes, lors des Journées européennes du patrimoine (19 et 20 septembre 2015) grâce à un circuit organisé par les services diocésains de la pastorale du tourisme, des archives et de la bibliothèque avec les paroisses concernées. Un dépliant papier muni d’un flashcode et une plaquette numérique permettant la visite des églises et chapelles dédiées à saint Roch et saint Sébastien, seront à votre disposition.

Luc-André Biarnais, 
archiviste du diocèse de Gap et d’Embrun





Enregistrer un commentaire