jeudi 14 avril 2016

GEORGES COTTIER (1922-2016)

CARDINAL GEORGES COTTIER (1922-2016).

Le cardinal Georges Cottier, théologien dominicain, qui fut au service des papes Jean-Paul II et Benoît XVI, en tant que conseiller, est décédé le 31 mars 2016.

Il était né à Carouges (dans le canton de Genève) le 25 avril 1922. Il entra dans l’Ordre dominicain en 1945 après la Deuxième Guerre mondiale (époque où il participa aux activités d’un réseau chargé d’abriter les enfants juifs les protégeant des déportations vers les camps de la mort).
Il fut ordonné prêtre en 1951 et étudia à l’Angelicum de Rome où il obtint un baccalauréat en philosophie. En 1959 il soutint, à Genève, une thèse de doctorat sur l’Athéisme du jeune Marx et ses origines hégéliennes.

En théologie il fut le disciple de son compatriote le cardinal Journet (1891-1975) et du philosophe français Jacques Maritain (1882-1973). Durant le Concile Vatican II il assista Monseigneur Charles de Provenchères (archevêque du diocèse d’Aix et Arles) en tant que théologien personnel avant d’être nommé expert pour la deuxième session du Concile  (où il prendra à ce titre une part active à l’acceptation du texte sur la liberté religieuse).
En 1986 il devient membre de la Commission théologique internationale dont il deviendra le secrétaire (1989-2004).
C’est en 1990 qu’il sera appelé à Rome par le Pape Jean-Paul II qui lui confiera la fonction de théologien de la Maison pontificale (une charge qu’il assumera jusqu’en 2005). A ce titre le Père Cottier deviendra un proche collaborateur pour Jean-Paul II et Benoît XVI et même le Pape François aura recours à lui sur des questions théologiques.
C’est dire l’influence que ce théologien a eu dans l’élaboration des textes doctrinaux du magistère de l'Eglise sous les deux pontificats de Jean-Paul II et Benoît XVI ; ainsi il a participé à la rédaction du texte sur la repentance  lors du jubilé de l’an 2000.

Il avait été créé cardinal le 21 octobre 2003 par le pape Jean-Paul II.


Œuvres (dont la plupart se trouvent dans les différentes bibliothèques de la Région : Aix-en-Provence, Gap, Marseille, Toulon).

L'athéisme du jeune Marx. - Paris, Vrin, 1959.
Du Romantisme au Marxisme. -  Paris, Alsatia, 1961.
Eglise et pauvreté, Paris, Cerf, 1965.
Chrétiens et marxistes. Dialogue avec Roger Garaudy. - Tours, Mame, 1967. 
Régulation des naissances et développement démographique. Perspectives philosophiques et théologiques. - Paris-Bruges, Desclée de Brouwer, 1969.
Horizons de l'athéisme. - Paris, Cerf, 1969.
La mort des idéologies et l'espérance. - Paris, Cerf, 1970.
Histoire et connaissance de Dieu. - Friboourg, Editions universitaires, 1993.
Défis éthiques. -  Saint Maurice (Suisse), éd. Saint-Augustin, 1996.
Les Chemins de la raison : questions d'épistémologie théologique et philosophique. -  Saint-Maur, Parole et silence, 1997.
Le désir de Dieu: au cœur de Saint Thomas. - Saint-Maur, Parole et silence, 2002.
Vous serez comme des dieux. -  Saint-Maur, Parole et silence, 2009.
Humaine raison: contributions à une éthique du savoir. Paris, Lethielleux, 2011.
Regards catholiques sur la Franc-maçonnerie. - Paris,  éditions du Rocher, 2012.
La mémoire des sources: Pour une philosophie de la religion, Paris, Cerf, 2015.

Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles
Enregistrer un commentaire