vendredi 19 août 2016

Enfant précoce : comment l'accompagner à la maison ?

Nathalie Chardon, Catherine Gié, Atout précoce : j'accompagne mon enfant à haut potentiel, Lyon : Chroniques sociales, coll. Comprendre les personnes : l'essentiel, 2016, 143 p., 14 €.


Nathalie Chardon et Catherine Gié ont publié en 2015 Élèves précoces, agir et apprendre autrement aux Chroniques sociales. Il est à rapprocher du livre de Roselyne Guilloux, Les élèves à haut potentiel intellectuel que nous avons présenté ici.
Atout précoce : j'accompagne mon enfant à haut potentiel traite de l'éducation des enfants précoces dans la cellule familiale. Comme l'indique la quatrième de couverture, cet ouvrage met en avant trois axes : reconnaître la singularité de l'enfant surdoué, développer son sens de l'effort et l'aider à s'organiser dans son travail scolaire. Ces trois aspects apparaissent aussi dans le plan. Les trois grandes parties s'intitulent « accompagner un enfant à haut potentiel, c'est 'repérer', 'comprendre' et 'reconnaître' sa spécificité », « accompagner un enfant à haut potentiel, c'est 'apprécier' et 'valoriser' son formidable potentiel », « accompagner un enfant à haut potentiel, c'est 'faire face' à des situations particulières ».

Un guide pour détecter la précocité et adapter l'éducation


La première partie expose de manière très classique les indices permettant de repérer la précocité et d'identifier les spécificités de ces enfants. Les auteurs reprennent ce qui est exposé par les spécialistes reconnus sur le sujet : Arielle Adda, Jean-Charles Terrassier et Olivier Revol sont d'ailleurs cités en bibliographie. Les deux parties suivantes sont destinées aux parents qui s'interrogent sur les solutions pour adapter l'éducation de leur enfant à ses particularités intellectuelles et psychologiques. La part belle est faite aux activités extrascolaires. L'aspect scolaire est traité du point de vue parental : quels éléments prendre en compte pour décider d'un saut de classe ou d'un redoublement, que faire face au harcèlement ou à la phobie scolaire... Les questions affectives sont aussi abordées, en particulier la gestion de l'hypersensibilité souvent présente chez ces enfants.
Enregistrer un commentaire