jeudi 4 août 2016

Lourdes : l'histoire du pèlerinage

Lourdes : la grande histoire des apparitions, des pèlerinages et des guérisons.
Ruth Harris
Paris, JC Latès, 2001. 593 pages.


Comment la grotte de Massabielle est-elle devenue un des premiers sanctuaires de la chrétienté ? L'ouvrage de Ruth Harris se place hors de toute une production apologétique ou anticléricale, mais ce veut comme un livre qui relate un siècle d'apparitions, de pèlerinage et de guérisons. De l'anonymat provincial des débits à une reconnaissance mondiale, du catholicisme du XIXè siècle à celui d'après Vatican II, en passant des par les débats de la France de la Troisième République à ceux d'aujourd'hui, l'auteur explique comment le symbole est au-delà des faits se révèle comme un moteur de l'Histoire de notre temps.
Cet important ouvrage en partant des visions de Bernadette Soubirous  et poursuivant son enquête jusque vers 1914, montre comment cette petite ville de province va devenir un lieu incontournable pour les chrétiens d'un monde entier. Mais ce succès dès 1886 est dû à la conjonction de plusieurs facteurs : il y a une alliance objective entre des intérêts locaux et une politique républicaine après les lois de Séparation de 1905 ainsi qu'une volonté de l'Eglise de lutter contre l'esprit positiviste et anticléricale de cette époque. L’Eglise catholique ne lésinera pas pour promouvoir le nouveau sanctuaire de Lourdes par la diffusion des ouvrages, images et les moyens de transports modernes largement mis à contribution.

Ruth Harris s'attache aussi démontrer pourquoi ce pèlerinage est devenu à la fois une promotion pour le culte marial et également un espace où la douleur du corps a tient une place privilégiée. Si ce sont les élites parisiennes qui ont "fait" Lourdes ce sont les malades qui "font" Lourdes. Par le message de Bernadette, de sa personnalité ce sont bien les humbles qui donnent à Lourdes sont caractère si spécial dans le coeur des pèlerins.  
On ne s'étonnera donc pas de voir dans ce livre un développement sur façon dont furent gérées les premières guérisons miraculeuses avec la mise en place progressive (dès 1883) d'un Bureau de constatation des guérisons miraculeuses.  
Professeur à Oxford, historienne, spécialiste des mentalités du XIXè siècle, Ruth Harris ne craint pas de confier ce qu'elle-même a vécu à Lourdes : "Bien que je sois demeurée juive et sécularisée comme je l'étais auparavant, j'y ai rencontré une autre réalité que celle que l'on pouvait attendre".

Publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles


Enregistrer un commentaire