vendredi 4 novembre 2016

De la pudeur à l'amour de Inès Pélissié du Rausas

De la pudeur à l'amour
Inès Pélissié du Rausas
Paris, Le Cerf, 2016. 320 pages.


Ulysse, devant la belle Nausicaa, a une réaction pour le moins étrange : « il cassa dans la dense verdure un rameau bien feuillu qu’il donnerait pour voile à sa virilité… » À travers cette réaction apparemment anodine, Homère lève un voile sur le mystère de la sexualité humaine. Mystère de la personne qui refuse d’être considérée comme un objet, d’être « captée » par l’autre, d’être violée dans son intimité et qui donc se protège.
La pudeur ne trahit-elle pas une dimension métaphysique de la personne ?
C’est la thèse que défend ici Inès Pélissié du Rausas.

Poursuivant l’observation de la pudeur et de la sexualité chez les peuplades primitives et les tribus océaniques, comme dans la Bible, la littérature classique et l’histoire de la philosophie, l’auteur dégage une constante, une certitude quasi-scientifique : l’homme a un besoin infini d’être respecté, d’aimer et d’être aimé comme une personne.
C’est donc à une théologie de la pudeur que nous invite cet appel du coeur humain, en la révélant comme un écho lointain des origines où le corps était, en toute simplicité et vérité, le témoin fidèle de l’amour authentique entre les personnes.
Qui le comblera dans son désir ? La question reste ouverte.

Mariée et mère de cinq enfants, Inès Pélissié du Rausas est docteur en philosophie à l’université Paris IV-Sorbonne et enseigne à l’Institut de Théologie du corps. Elle est conférencière et auteur de nombreux ouvrages qui donnent aux parents les outils d’une éducation à l'amour éclairée par la théologie du corps et appuyée sur la psychologie de l’enfant.


Notes de l’éditeur

publication : Claude Tricoire - Bibliothèque diocésaine d'Aix et Arles
Enregistrer un commentaire