jeudi 9 juillet 2015

DES LIVRES POUR CET ETE


NOS LIVRES DE L’ÉTÉ 2015

SARAH, cardinal Robert. - Dieu ou rien, Entretien sur la foi. – Paris, Fayard, 2015. 424 pages.
Dans ce livre d’entretien réalisé avec Nicolas DIAT, le préfet de la Congrégation pour le Culte divin et la discipline des sacrements raconte avec humilité et profondeur son incroyable histoire. Un récit étayé de réflexions personnelles franches, argumentées et souvent directes, notamment sur le néo-colonialisme idéologique exercé en Afrique par l’Occident décadent. Décapant, émouvant, tonifiant

Demeurer dans la vérité du Christ, mariage et communion dans l’Eglise catholique. -(collectif signé par cinq cardinaux). – Perpignan, Artège, 2014. 312 pages.
Ouvrage qui articule fidélité et miséricorde. L’ouvrage à lire pour tous ceux qui veulent mieux comprendre pourquoi l’Eglise a un message exigeant mais vrai

DAUCHEZ, Matthieu. – Plus fort que les ténèbres. – Perpigna, Artège, 2015. 160 pages.
 L’histoire extraordinaire de Darwin, un enfant des rues de Manille, dont la vie est un combat bouleversant pour survivre.

ZELLER, Guillaume. - La baraque des prêtres. – Paris, Taillandier, 2015. 424 pages.
Le récit d’un drame méconnu : celui de milliers de religieux qui ont été déportés dans le camp de concentration de Dachau où beaucoup y laissèrent la vie. Outre les conditions de subsistance et de détention, l’auteur détaille la façon dont la vie spirituelle et sacerdotale a pu se maintenir dans le camp grâce à l’entretien d’une chapelle, la seule autorisée dans tout le système concentrationnaire nazi

Sako, LOUIS. - Ne nous oubliez pas ! . – Paris, Bayard, 2015. 155 pages.
Du patriarche des chaldéens d’Irak. Une description des atrocités commises par Daesh à l’égard des chrétiens depuis la mise en place de l’Etat islamique. Un appel à l’aide pour mettre un terme à une situation dramatique et réclamer une mobilisation internationale de tous les peuples et de toutes les religions (

HUMBRECHT, Thierry-Dominique. – Paris, Parole et Silence, 2015. 206 page
Le théologien et philosophe y décrit l’avènement d’une génération politique qui se lève, composée de chrétiens et de non chrétiens. Elle veut passer à l’action et s’illustrer dans le débat. Des questions se posent : légitimité de l’ambition, fins du politique, équilibre du nécessaire et du possible, manipulation des passions publiques, rayonnement professionnel, disponibilité des acteurs, recherche des terrains d’entente. Avec en outre, pour les chrétiens, la place du témoignage dans une société sécularisée

Villiers, Philippe de. - Le roman de Jeanne d’Arc. – Paris, Albin Michel, 2014. 450 pages.
L’épopée de la « pucelle d’Orléans » racontée par un auteur qui s’explique ainsi : « Jeanne d’Arc fut et demeure le plus pur chef-d’oeuvre que le génie allégorique ait jamais déposé en notre littérature. Là où se côtoient dans leur impossible et monstrueux dialogue, l’infinie lâcheté et l’absolue candeur d’un ange qui parlait avec les anges. Mais peut-être y a-t-il un danger à la regarder depuis trop longtemps comme une sainte de vitrail, si haute, si parfaite et si lointaine ? J’ai voulu un instant déposer le vitrail pour lui rendre un peu de son humanité, de ses fragilités, de ses vraisemblances »
LYONNET, Pierre. -Traverser la souffrance avec le Christ. – Perpignan, Artège, 2014. 170 pages. Assumer les douleurs et les peines de la maladie oblige à descendre au plus profond de soi-même, là où Dieu est présent, pour puiser en lui le courage de continuer à avancer, malgré tout. Un ouvrage qui aidera les personnes éprouvées, et tous ceux qui se dévouent auprès d’elles, à traverser la souffrance avec le Christ

BERNET, Anne. – Paris, Le Cerf, 2015. 608 pages.
 La biographie d’un homme dont le rayonnement a été immense et qui perdure encore, alors qu’il est décédé depuis quelque temps déjà, après une longue vie dans un cloître, vouée au silence, à la prière, au travail manuel et à l’étude

MORINIERE, François et Béatrice. – Editions Le Passeur, 2015. 216 pages.
Avec leurs enfants, ils évoquent le souvenir leur fille et soeur Sophie, décédée dans un accident de la route en Guyane, en se rendant aux JMJ de Rio. Avec simplicité, dans son style propre, chaque membre de la famille partage ses souvenirs de ces heures dramatiques, des jours qui ont suivi, mais aussi sur sa façon personnelle de vivre un tel drame. Chacun est très naturel et offre un beau témoignage, sobre et franc, parfois douloureux, mais plein d’espérance. A travers les lignes, on découvre le rayonnement de Sophie, de sa foi, et la fécondité d’une vie trop courte mais vécue pleinement ROUGE, Matthieu. -L’Eglise n’a pas dit son dernier mot. – Paris, Robert Laffont, 2014. 258 pages.
 Pour comprendre que le christianisme n’a pas fini de ré-enchanter le monde et pour sortir du déclinisme ambiant
.
VILLIERS, Philippe de. –Le roman de Saint Louis. – Paris, Albin Michel, 2013. 504 pages.
L’épopée d’un roi de France et père de famille, qui a su allier politique et sainteté. Sous la plume de l’auteur, on expérimente le rayonnement et la sainteté de celui dont on célèbre cette année le 800ème anniversaire de la naissance

DAUCHEZ, Matthieu. - Le prodigieux mystère de la joie. – Perpignan, Artège, 2014. 160 pages.
 Un Padre au cœur de l’enfer, qui se laisse instruire par des miséreux qui ne possèdent rien mais qui ont tout

FROMAGER, Marc. - Chrétiens en dangers. – Editions des Béatitides, 2013. 189 pages.
Le christianisme est de loin la religion la plus persécutée dans le monde. Mais les raisons d’espérer sont nombreuses ! Un ouvrage pour redécouvrir la chance que nous avons de prier et de célébrer en paix
GROSJEAN, Pierre-Hervé. – Aimer en vérité. - Perpignan, Artège, 2014. 150 pages.
On ne présente plus cet ouvrage que tous les jeunes entre 15 et 22 ans devraient avoir lu

ZANOTTI-SORKINE, Michel-Marie. - L’Amour, une affaire sacrée, une sacrée affaire. . Paris, Le Rocher, 2014. 120 pages.du
Le Père Michel-Marie ZANOTTI-SORKINE explique également, avec flamboyance et vérité, comment s’aimer et s’aimer bien

LINDELL, Henrik.  Les Veilleurs, enquête sur une résistance. – Paris, Salvator, 2014. 139 pages.
 L’ouvrage qui présente l’un des plus beaux fruits des mouvements sociétaux de l’année passée

BENSON, Robert Hugh. - Le Maître de la terre, la crise des derniers temps. – Paris, Téqui, 1993. 420 pages.
Un roman visionnaire, écrit en 1907. Une réflexion très actuelle sur les inévitables dérives d’un monde qui veut se construire sans Dieu

JEAN-PAUL II. -Mémoire et identité. – Paris, Flammarion, 2005. 250 pages.
 Le livre testament du Pape, publié à peine trois mois avant sa mort. Sous un ton très personnel, celui qui a été canonisé cette année décrit la mort d’un Occident qui perd sa mémoire et ne sait plus définir son identité. Un véritable bréviaire pour une Europe désincarnée

SAINT-EXUPERY, Antoine de. - Terre des hommes. – Editions Folio)
Un petit livre superbement écrit, tout en caresses et en légèreté, sur le dos des nuages. Un sublime morceau de littérature française qui offre des réponses à une question essentielle : qu’est-ce qui permet de devenir vraiment un homme ? L’occasion de redécouvrir la plume de l’écrivain-aviateur disparu il y a exactement 72 ans

MALEGUE, Joseph. -Augustin ou le maître est là. – Paris, Le Cerf, 2014. 832 pages.
 Le « Proust catholique » des années 1930, écrivain lu avec ferveur par Paul VI comme le conteur de l’histoire de l’âme et par le pape François comme le grand romancier moderne des « classes moyennes de la sainteté ». Un magnifique roman d’une confondante actualité sur la crise religieuse des sociétés d’abondance (

MAIGRE, François-Xavier. - Sur la trace de l’Archange. – Paris, Bayard. 250 pages.
 Un journal poétique et une méditation contemporaine sur le pèlerinage (

PICCARD, Nadia. - Et elle s’est emparée du Royaume. – Editions de l’œuvre. 122pages.
 Le récit d’un calvaire à peine croyable décrit avec une sobriété bouleversante Cet amour que le monde oublie par Inès de Warren.

JULLIAND, Anne-Dauphine. - Une journée particulière. – Editions Arènes. 256 pages.
Une leçon de bonheur et une merveilleuse histoire d’amour, qui se lit d’un souffle, le coeur au bord des larmes .
VILLIERS, Philippe de. - Le Roman de Charrette. - Paris, Albin Michel. 480 pages.
La vie aventureuse du général intrépide qui avait pour devise : «combattu souvent, battu parfois, abattu jamais»

PRUYOT, Samuel. - François Hollande, Dieu et la République. – Paris, Salvator. 187 Pages
 Un ouvrage intéressant pour évaluer le traitement du religieux dans la politique de François Hollande

Antigone de Sophocle ou de Jean Anouilh. Pour redécouvrir ce que peut être l’appel de la conscience devant des lois iniques et injustes. Un classique à relire d’urgence !
III. Université d’été à domicile :

HUMBRECHT, Thierry-Dominique. - L’évangélisation impertinente. – Paris, Parole et Silence. 286 pages.
 Un ouvrage pour devenir un évangélisateur impertinent qui délivrera un message d’espérance par temps de relativisme

BLOY, Léon. - La femme pauvre. – Paris, Gallimard. 448 pages.
Un livre oublié et un livre habité ; ne serait-ce qu’à cause de ce constat final qu’il délivre : « il n’y a qu’une tristesse, c’est de n’être pas des saints »


NOS LIVRES DE L’ÉTÉ 2012
DERVILLE, Tugdual. -La bataille de l’euthanasie. – Paris, Salvator. 230 pages.
 Une enquête minutieuse et captivante qui montre comment l’émotion médiatique peut être utilisée pour manipuler l’opinion. Un ouvrage qui se lit comme un roman policier. Une question d’actualité brûlante qui nous concerne tous, un jour ou l’autre …

CHEMIN, Jean-François.  Kiffe la France. – Via Romana. 235 pages.
 Un récit coup de poing sur l’expérience d’un prof chrétien, qui a échangé sa brillante carrière de cadre dirigeant pour un engagement volontaire dans un collège public de Zep. Au milieu de ce ghetto scolaire, il affirme son immense espérance sans nier les difficultés. Entre les lignes, on a l’impression que se vérifient soudainement les propos de Jean Vanier : « on dit souvent : si tu changes, je t’aimerai. Ne serait-il pas plus juste de dire : si je t’aime, tu changeras, et moi aussi ? ». Un livre à lire de toute urgence, vraiment

RATZINGER, Joseph. -Mon Concile Vatican II. – Perpignan, Artège. 304 pages.
Les divisions qui se sont fait jour au moment du Concile Vatican II ont resurgi avec l’élection de Benoît XVI. Considéré comme un tenant de la réaction conservatrice, beaucoup ignorent encore la place importante qu’a pu occuper le jeune abbé Ratzinger comme expert au Concile. Inédit en France, ce document exceptionnel rassemble les prises de positions du futur pape au cours de cette étape historique pour l’Église (

POTDEVIN, Jean-Marc. - Les mots ne peuvent dire ce que j’ai vu : mon expérience mystique d’un business angel. – Editions de l’Emmanuel. 192 pages.
Cet ouvrage s’adresse à la fois aux non-chrétiens et aux chrétiens. L’auteur, baptisé et en fait « mal-croyant », raconte comment le Seigneur a employé de grands moyens pour le repêcher. Le récit d’une conversion assez radicale (

Youcat – Le livre de prière. Complément du « Youcat – Paris, Bayard-Fleurus-Le Cerf. 176 pages.
Le Catéchisme de l’Église catholique » il a été réalisé par la même équipe éditoriale. Il sera aussi utile à tous ceux qui, quel que soit leur âge, veulent se mettre à prier … même en vacances ! Les entrées sont nombreuses et variées : « école de prière » offrant aux lecteurs des conseils pour prier ; guide de prière avec des extraits de psaumes, des textes des pères ou d’auteurs et de mystiques de diverses traditions spirituelles ; prières pour toute situation : louer le Père, écouter le Fils, demander l’Esprit-Saint, être appelé et répondre, appeler dans la détresse, prier avec la Mère de Jésus, etc

JOURDAN, François. - La Bible face au Coran. – Editions de l’œuvre. 160 pages.
Après « Dieu des chrétiens, Dieu des musulmans », qui a connu un vrai retentissement, le père François Jourdan récidive avec cette nouvelle incursion du côté des fondements de l’islam. Ses conclusions sont révolutionnaires. Pas à pas, avec le sens de la formule et de la pédagogie, il démontre que la religion musulmane n’est pas biblique, qu’elle ne tire pas ses sources de l’Ancien Testament et que les musulmans ne sont pas des enfants d’Abraham. Un petit livre clair qui refuse la facilité et la paresse intellectuelle, et contribue à une meilleure compréhension des réalités de l’Islam

L’évangile selon Saint Marc. Oui, vous avez bien lu ! L’évangile, tout simplement … et celui de Saint Marc est le plus accessible. A travers le texte, d’une brièveté et d’une simplicité extrêmes (mais génial d’expressivité), Saint Marc nous fait percevoir le Christ et nous fait vivre auprès de lui. Il nous le donne à lire et à aimer ! Nous vous proposons une lecture lente, dans le silence, terminée – pourquoi pas ? – par une courte prière. Afin de comprendre que Jésus n’est pas un concept mais une personne : à connaître, à aimer et à suivre.

DI BORGO, Philippe. -Le second souffle. – Paris, Bayard, 282 pages.
 « Il est insupportable, vaniteux, orgueilleux, brutal inconstant, humain. Sans lui, je serais mort de décomposition. Abdel m’a soigné sans discontinuité, comme si j’étais un nourrisson. Attentif au moindre signe, présent, pendant toutes mes absences, il m’a délivré quand j’étais prisonnier, protégé quand j’étais faible. Il m’a fait rire quand je craquais ». L’histoire vraie de la rencontre improbable du riche privilégié tétraplégique et du jeune beur de banlieue qui a inspiré les réalisateurs Olivier Nakache et Éric Toledano pour leur film « Intouchables » avec François Cluzet et Omar Sy

BOURGES, Béatrice. - L’homoparentalité en questions. –Paris, Le Rocher. 135 Pages. .
Un texte simple, précis et argumenté. Passant au crible tous les arguments en faveur de l’homoparentalité, réunissant les résultats d’une expertise magistrale dans les domaines psychanalytique, sociologique et juridique, Béatrice Bourges démontre la nécessité d’une filiation parfaitement reconnaissable à travers la possibilité de différencier sexuellement ses parents. Elle dénonce les véritables enjeux de société qui se dissimulent derrière la revendication de l’homoparentalité. Un plaidoyer en faveur des différences… vitales. Parce qu’on ne devient pas enfant : on « naît » enfant

RANCE, Didier. - Il s’agit bien sûr de John Bradburne, le vagabond de Dieu. – Paris, Salvator, 180 pages.
 La première biographie française de John Bradburne (1921-1979) figure méconnue de sainteté et d’humanité. Héros de guerre, musicien, poète, mystique et martyr – son procès de béatification vient de s’ouvrir – John Bradburne est un véritable personnage de roman. Converti au catholicisme, il cherche sa voie à travers monastères et couvents avant de la trouver : il sera vagabond de Dieu. Lancé sur les routes du monde, il pratique des dizaines de métiers : maître d‘école, fossoyeur, maçon, vendeur, sacristain, éboueur, présentateur de télévision, comédien ou gardien. En Afrique, il découvre un lieu sinistre où une centaine de lépreux attendent la mort. Il décide de vivre avec eux et fait de ce dispensaire une oasis de paix, de foi et de joie. Quand le centre est pris dans la tourmente de la guerre civile, John défend ses amis lépreux contre tous. Rejeté par les Blancs comme par les Noirs, il est kidnappé et assassiné en septembre 1979. Une étonnante aventure spirituelle qui se lit d’un trait (

LIVRES D’ÉTÉ 2011 : LE COUP DE COEUR DES PADRE

Inigo de François Sureau : comment un gentilhomme espagnol découvre l’enjeu de la vie : se divertir ou se convertir. Le boulet tranchera… (Gallimard, 150 pages ; 12.50 €).

DAUZET, Dominique-Marie. -Claire de Castelbajac. – Paris, Presses de la Renaissance. 250 pages.
L’histoire de cette jeune fille, disparue en 1975 qui découvre l’amour de Dieu, immense, étonnant, si simple. Une sainte pour notre temps

BAUDRILLER, Marc. -Les réseaux cathos.- Paris, Robert Laffont. 330 pages. de Marc un feu d’artifice d’infos et d’anecdotes qui présente le visage d’une communauté catholique diverse, plus libre et plus audacieuse. Pour enfin comprendre que l’époque de l’enfouissement est révolue et qu’il est temps de rayonner dans ce monde tel qu’il fonctionne et tel qu’il est

JULLIAN, Dauphine. - Deux petits pas sur le sable mouillé. – Les Arènes. 230 pages.
La poignante histoire de Thaïs atteinte d’une maladie génétique orpheline. Et celle de sa mère qui lui fait la promesse d’une vie trop courte où ne manquera jamais l’amour. Une énorme leçon de courage et, paradoxalement, une hymne à la vie

RASPAIL, Jean. - Le camp des saints. – Paris, Robert Laffont. 372 pages.
Pas très politiquement correct mais tellement bien écrit ! La réédition du roman qui prédit la troisième guerre mondiale, sans armes, entre une multitude affamée et une minorité de nantis. « Le récit de notre inconscience et de notre acquiescement face à ce qui va nous dissoudre » dit l’auteur …

PEYROUS, Bernard ; POMPIGNOLI, Marie-Ange. -Dieu est Humour (volumes 1 et 2). – Editions de l’Emmanuel. 140 pages
Deux petits dictionnaires de spiritualité humoristique … à conseiller et à offrir à tous et surtout à ceux qui croient que le catholicisme est une religion de tristesse

MENTHIERE, Guillaume. - Dix raisons de croire. – Paris, Salvaror, 240 pages.
On ne peut aujourd’hui être un chrétien adulte sans l’avoir voulu et réfléchi. Un exposé simple et accessible qui montre que la foi ne relève pas d’une déficience mentale. Le livre qui pourra aider pour les discussions du soir entre amis

VERLINDE, Joseph-Marie. - Initiation à la lectio divina. – Paris, Parole et Silence. 180 pages
.Le livre qui vous permettra de suivre la récente invitation du pape à prendre l’évangile dans vos bagages de vacances !

HARGOT, Thérèse. - Pour une libération sexuelle véritable. – Paris, FX de Gibert. 137 pages.
L’appel impertinent pour que se lève une génération qui aspire à la véritable libération, qui soit au service de l’amour et de la sexualité, respectueuse de la vie humaine et de l’environnement

RATZINGER, Joseph (BENOIT XVI) - Lumière du monde – Paris, Bayard-Le Centurion. 300 pages
Une série d’entretiens où le pape se livre sans détours. On a l’impression d’être en face de Benoît XVI, assis dans un bon fauteuil, avec, dans la cheminée, le feu qui crépite ! Le ton est libre, simple, léger parfois, mais au fil de la « soirée », la conversation se fait plus profonde, embrassant les enjeux du monde et de l’Eglise ou les grandes interrogations spirituelles

Claude TRICOIRE
Bibliothèque diocésaine d'Aix-en-Provence

Enregistrer un commentaire