dimanche 5 juillet 2015

Les bibliothécaires et archivistes ecclésiastiques de la province de Marseille se sont réunis le 9 juin 2015 à Ganagobie

Les participants lors du déjeuner
Le 9 juin 2015, le groupe des bibliothécaires et archivistes ecclésiastiques de la province de Marseille s’est réuni à l’abbaye Notre-Dame de Ganagobie. Dom Matthieu Vassal représentait la communauté bénédictine. Des moniales de Jouques (Notre-Dame de Fidélité) et de Rosans (Notre-Dame de Miséricorde), étaient présentes pour les religieuses. Les diocèses de Marseille (Natacha Tourseiller pour les archives, Chantal Diouf pour les archives de catholicité, Bernard Ozanam pour la bibliothèque), de Fréjus-Toulon (l’abbé Alexis Campo, chancelier ; abbé Stéphane Morin des archives), d’Avignon (père Pierre Averan bibliothécaire, Patrice Isnard également de la bibliothèque), de Gap (Hélène Biarnais bibliothécaire, l’abbé Luc Pecha chancelier et collaborateur aux archives, Luc-André Biarnais archiviste du diocèse) étaient aussi présents.

La rencontre, y compris le repas, s’est déroulée dans une salle de réunion nouvellement aménagée. Dom Matthieu Vassal a présenté les commémorations des 150 ans de la communauté Sainte-Marie Madeleine de Marseille, installée à Ganagobie depuis 1992. Il a présenté l’ouvrage publié à cette occasion ; L’Abbaye Sainte-Madeleine de Marseille à Ganagobie, 1865-2015 (Association des amis du prieuré de Ganagobie, sd, 109 p.) dont une recension sera bientôt publiée sur Christianisme et mémoires en Provence.

Quatre sujets étaient à l’ordre du jour, dont Natacha Tourseiller a assuré la modération.
Luc-André Biarnais a présenté les travaux du groupe de travail sur l’archivage électronique (Gt@e), de l’Association des archivistes de l’Eglise de France. La rencontre du 9 juin intervenait une vingtaine de jours après une réunion de ce groupe de travail à Paris, le 20 mai, après une formation donnée par Claire Sibille de Grimouard. Là encore, les attentes sont grandes. Des fiches techniques et de présentation, en cours de réalisation par le Gt@e, seront d’un grand secours.
Sur un thème proche, Natacha Tourseiller a animé un atelier sur l’archivage, la conservation et la sauvegarde des bases de données qui se trouvent dans les services diocésains.

L’après-midi a été consacrée à une présentation des moyens de lutte et de prévention contre les animaux nuisibles (bactéries, insectes, rongeurs…) en bibliothèques et en archives. Documents à l’appui, Natacha Tourseiller, chargée de cette présentation, a donné quelques pistes pour la prévention : la première est de bien connaître son bâtiment, d’en faire le tour intérieur et extérieur régulièrement, par exemple au moment du récolement annuel. Cette visite permet de détecter les éventuelles « portes d’entrée » pour les animaux : bouche d’aération, fissures dans un mur… En outre, il faut proscrire les plantes et la moquette dans nos magasins de conservation.

La dernière intervention, par Dom Matthieu Vassal, était relative à la construction d’un bâtiment. Dom Matthieu s’est appuyé sur l’exemple de Ganagobie dont la bibliothèque a été édifiée au début des années 1990. Dom Matthieu a ensuite guidé une visite dans ce lieu de conservation des livres du monastère.

Plusieurs thèmes ont été définis pour la prochaine année pastorale :
* Archives et bibliothèques de prêtres remis aux services des diocèses ou des monastères : gestion (notamment des doubles), classement des publications, numérisation ou non des photographies, mise en valeur.
* Constitution d’un budget.
* Outils de communication.

Ces réunions auraient lieu les 26 novembre 2015 à La Castille (diocèse de Fréjus-Toulon) et le 14 avril 2016 à Gap.


Luc-André Biarnais
archiviste du diocèse de Gap et d’Embrun
Enregistrer un commentaire