vendredi 22 janvier 2016

Libraires du Nouveau Monde de Briançon à Rio de Janeiro

Jean-Jacques Bompard, Libraires du Nouveau Monde de Briançon à Rio de Janeiro, Fontaine, Presses universitaires de Grenoble, 2015, 224 p.

A travers le destin, comme libraire à Rio de Janeiro, de son ancêtre Jean-Baptiste Bompard (1797-1890) et grâce à des recherches très précises dans les archives et bibliothèques françaises, portugaises et brésiliennes, l'auteur nous permet de découvrir plusieurs pans d'histoire.

Le premier est celui de la librairie et de l'édition par des familles originaires du Monêtier près de Briançon. Ces familles ont laissé des traces importantes dans les archives des communautés, notamment dans les registres de catholicité. Elles ont tissé entre elles un réseau de solidarités familiales, économiques et sociales y compris dans leurs destinations professionnelles au Portugal (Lisbonne) et dans la péninsule italienne (Turin ou Gènes par exemple). Une autre facette du livre est celle présentant Rio de Janeiro, capitale ultramarine du Portugal durant l'occupation de ce pays par les troupes françaises à partir de 1807-1808. Cette ville est un port d'arrivée, de commerce et d'activité des esclaves venus d'Afrique. Elle est aussi l'un des points de départ du développement du Brésil indépendant (1822).

Ce livre permet de découvrir de nombreux tableaux et objets appartenant à la famille Bompard. Il permet aussi de comprendre comment le savoir, l'information, la culture se répandent par les libraires aux XVIIIe et XIXe siècles.

Luc-André Biarnais
Archiviste du diocèse de Gap et d'Embrun


Page de titre du volume XXX des Mélanges de Rossignol de Vallouise (1726-1805), édités par Fantin, libraire haut-alpin travaillant à Paris. A cette époque, l'abbé Jean-Joseph Rossignol réside à Turin.
Enregistrer un commentaire