mercredi 13 janvier 2016

Un guide pour « les actions de valorisation du patrimoine »

Ateliers Mobimuse, laboratori Mobilità museo : « acteurs transculturels / creatività giovanile : linguaggi a confronta », programme alcotra, 2015, 79 p.
La collaboration entre le Musée muséum départemental de Gap et le diocèse de Gap et d’Embrun pour l’exposition Sur les pas des rois mages, a conduit la directrice du musée, Frédérique Verlinden, à remettre à la bibliothèque diocésaine, le guide intitulé Ateliers mobimuse.
Ce guide décline en autant de chapitres les modules de formation auxquels les acteurs institutionnels du patrimoine du Piémont italien et des départements des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes ont participés. Cet ouvrage de 79 pages explique d’abord ce qu’est la conservation préventive. Par exemple, la lumière a des effets irréversibles sur les couleurs des tissus et des papiers. L’humidité en a sur les objets en « bois, cuir, ivoire… » (p 16-17). Le guide explique les bonnes pratiques en cas d’exposition, pour le transport, l’emballage et le déballage des œuvres (p 22-23).
L’organisation générale d’une exposition est le sujet du module 3 (p 38-46) tandis que la muséographie est celle du module 5 (p 47-52). Communiquer est l’une des clefs du succès d’une exposition (p 53-60). Il faut donc connaître les publics, y compris institutionnels, les accueillir et évaluer ce qui a, ou non, fonctionné dans cette communication.
Ce guide, dont la version en ligne est attendue, peut être utile à tous qui valorisent un patrimoine, notamment à des fins pastorales en Église. Les « pastorales du tourisme » de nos diocèses, les services d’archives, de bibliothèques, d’art sacré sont concernés. Les équipes d’animation des paroisses également : une crèche, par exemple, est une exposition, une représentation de la Nativité du Seigneur.

Luc-André Biarnais
Archiviste du diocèse de Gap et d’Embrun


Enregistrer un commentaire