samedi 12 janvier 2019

Le Film Bienvenus !






FILM BIENVENUS !
Film Bienvenus !
Rune Denstad Langlo
Avec Andres Baasmo Christiansen, Olivier Mukuta, Slimane Dazi plus


Comédie dramatique norvégienne/suédoise de decembre 2016 (1h30)

Film  proposé par le Secours Catholique-Caritas France
Débat avec Jordi Llambrich, prêtre accueillant des migrants à Marseille et Jacqueline Moulin, d’Amnesty International.

A Marseille (36, Avenue du Maréchal Foch, 13004 - Tarif 6,5 €)  à 20h00

SYNOPSIS ET DÉTAILS
Quand on est propriétaire d’un hôtel quasiment en faillite dans les montagnes norvégiennes, est-ce que la solution ne serait pas de le transformer en centre d’accueil des refugiés pour profiter de subventions bien opportunes ? 
C’est le bon plan de Primus, hôtelier peu aimable et pas vraiment ouvert aux autres cultures… Mais voilà, la bonne idée de Primus ne s’avère pas si simple. 
Accueillir 50 personnes d’origine diverses, quand il faut compter en plus avec une femme déprimée, une ado rebelle, et des préjugés racistes, ça promet bien des déconvenues mais aussi, des heureuses surprises ! 

BIENVENUS : Un projet de longue date
Rune Desnstad Lango eu l’idée de ce film il y a une dizaine d’années. Le metteur en scène explique : « Après une vingtaine d’ébauches et deux ans d’efforts, le plus souvent en solitaire, j’ai fini scénario et dialogues, et le tournage a pu se faire en Suède, dans une zone frontalière du comté de Jämtland, et également en Norvège dans la région de Trondheim. Au fil des jours, le film a pris forme et le thème du film est devenu de plus en plus d’actualité, notamment lors du flux migratoire de l’été dernier. »

Personnage principal
Le personnage de Primus, le propriétaire d’un hôtel dans les montagnes norvégiennes qu’il veut sauver de la faillite en le transformant en centre d’accueil pour réfugiés, est campé par Anders Baasmo Christiansen. Le rôle a été écrit spécialement pour ce dernier qui avait déjà joué sous la direction de Rune Desnstad Langlo dans  Nord et Chasting the Wind

Un sujet d’actualité
Rue Denstad Langlo a voulu, avec Bienvenus !, traiter d’un sujet grave avec tendresse et chaleur humaine. « On a parfois tendance à oublier, quand on parle des réfugiés, que l’on a affaire à des êtres humains à part entière. Ils ont parfois eu une histoire très douloureuse, certes, mais cela ne justifie pas qu’on fasse d’eux exclusivement des victimes, car ils sont souvent dotés de fortes personnalités, c’était le cas de Lars, mon arrière-grand-père, qui a migré aux Etats-Unis à l’âge de dix-neuf ans. Il ne faut pas oublier qu’il y a 150 ans environ, poussés par la misère, plus de 800 000 Norvégiens, un tiers de la population de l’époque, ont fait le choix de l’émigration, comme d’autres le font de nos jours », confie le cinéaste.

Engagé
Bienvenus ! a été un succès inattendu en Norvège. Slimane Dazi rapproche le film de Rune Denstad Langlo de La Vie est belle réalisé et interprété par Roberto Benigni : « Heureusement que des fictions sur des sujets graves existent, c’est une bonne façon d’envisager des solutions. On a besoin de rire d’événements dramatiques pour briser les craintes et les tabous. Le cinéma autorise une légèreté de ton qui permet d’interpeller sur des questions lourdes.« 

Melting pot
Plusieurs personnes ayant participé à ce film norvégien parlent le français. C’est le cas d’Olivier Mukuta qui interprète Abedi le Congolais, l’actrice libanaise Elisa Sayegh , le directeur de la photographie  Philip Øgaard ou encore Slimane Dazi qui avait campé le charismatique caïd de Marseille Brahim Lattrache dans Un prophète. Rune Denstad Langlo se rappelle : 
« Alors je me suis parfois senti un peu isolé, à me demander ce qui se tramait derrière mon dos. Mais j’ai très vite compris que je n’étais pas obligé de tout contrôler, qu’il suffisait parfois de laisser faire quand il y avait un peu de tension dans l’air. »

Par ailleurs, la majorité des personnes que l’on voit dans Bienvenus ! sont des réfugiés jouant leur propre rôle.

Enregistrer un commentaire